Moteurs de recherche par pays et algorithmes

Lorsque l’on aborde des sujets tels que l’optimisation des moteurs de recherche (SEO), le moteur de recherche Google est probablement le premier qui vient à l’esprit. Ce n’est pas une mauvaise idée mais il est intéressant de savoir que Google n’est pas le roi des moteurs de recherche dans tous les pays. Ainsi, lorsque vous travaillez sur votre référencement international, il est important de connaître les moteurs de recherche les plus populaires et les principaux algorithmes des moteurs de recherche sur lesquels chacun est basé.

Part de marché des moteurs de recherche par pays

En Espagne et dans la plupart des pays d’Europe et d’Amérique latine, Google est le premier moteur de recherche, suivi de Yahoo ! et de Bing. Plus de 90 % des recherches en Europe sont effectuées par Google. L’Espagne, avec 98 %, est l’un des pays européens où Google est le plus populaire.

Voyez quels moteurs de recherche sont populaires dans d’autres pays :

  • Russie : malgré le fait que Google ait gagné du terrain, les Russes préfèrent utiliser le moteur de recherche Yandex. Celui-ci occupe 62 % des parts de marché, loin devant Google.
  • Chine : Le moteur de recherche le plus populaire parmi les internautes chinois est Baidu. Avec une part de marché de 51%, il est connu pour ses excellentes recherches de vidéos et d’audio. Il est suivi par Google, avec près de 33% du marché. Au Japon, Yahoo ! perd des places dans le classement et Google attire désormais 70% des utilisateurs.
  • États-Unis : Google est de loin le moteur de recherche le plus populaire, suivi de Yahoo !, avec une part de marché d’un peu plus de 20%.

Maintenant que vous connaissez les principaux moteurs de recherche dans différents pays, nous allons vous montrer quelques-uns des algorithmes de recherche les plus utilisés dans chacun d’eux.

Comment se positionner sur les moteurs de recherche étranger ?

En réalité, il est plutôt facile de se positionner sur les moteurs de recherche étrangers. Pour cela, il faudra traduire le contenu de votre site internet dans la langue de votre public cible. Il est inutile de préciser que la traduction automatique est inutile. En effet, la plupart des moteurs de recherche détectent les contenus traduits et les indexent beaucoup moins bien. Il faudra donc opter pour les services d’un traducteur professionnel. Par exemple, dans le cas d’une traduction en hongrois, un traducteur hongrois freelance professionnel pourra délivrer une traduction de qualité, parfaitement conforme à votre projet. Vous pourrez alors correctement vous positionner sur tous les moteurs de recherche évoqués.

Algorithmes de recherche les plus utilisés

Google :

  • Liens non naturels : le moteur de recherche tente de lutter contre les sites Web qui utilisent le spam. Il cible les sites Web qui tentent de manipuler les classements par le biais de liens artificiels.
  • Mobile friendly : Google favorise les sites Web adaptés aux mobiles.
  • Certificat de signature de code SSL : les sites Web dotés de ce certificat sont mieux classés dans les moteurs de recherche.

Yahoo !

  • Mot-clé dans l’URL : ce moteur de recherche favorise ces mots-clés plus que Google.
  • Titre de la page : Yahoo ! accorde de l’importance au titre de la page. La principale différence avec Google est qu’il n’est pas strict sur la répétition des mots-clés dans les titres.
  • Âge du domaine : contrairement à Google, ce moteur de recherche tient toujours compte de l’âge du domaine.

Yandex :

  • Meta keywords : ce moteur de recherche prend en compte les meta keywords pour déterminer si une page coïncide avec une recherche.
  • Liens payants : ils sont considérés comme précieux pour le référencement, beaucoup plus que dans Google.
  • Liens de spam : Yandex n’utilise pas ces liens dans ses algorithmes.

Baidu :

  • Meta descriptions : comme Google, Baidu utilise les descriptions comme facteur clé du référencement. Un ou deux mots clés doivent être utilisés, ainsi qu’un terme de marque. La longueur maximale sera de 78 caractères chinois simplifiés.
  • Domaines et sous-domaines multiples : Baidu ne s’y intéresse pas. S’il s’agit d’un site multilingue, vous devez utiliser un autre domaine qui ne doit pas être lié à la version chinoise.
  • Licence ICP : l’obtention de ce type de licence auprès du ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information améliorera considérablement le classement dans les recherches organiques.

Qu’en est-il pour vous ? Avez-vous commencé à améliorer votre stratégie de référencement international ?

Total
0
Shares